Partenaires officiels

Studios Lange




Alexander Vlahos : the VlaVla Style




Neverland Adventure / Convention "Me & my Idols" (Versailles)

Henriette d'Angleterre

Aller en bas

Henriette d'Angleterre

Message par Florence-Admin le Dim 1 Oct 2017 - 0:36

Henriette d'Angleterre est née le 16 juin 1644 à Exeter en Angleterre et décède le 30 juin 1670 au château de Saint-Cloud en France. Elle est la fille du roi Charles Ier d'Angleterre et d'Écosse et de la reine Henriette Marie de France. Elle est donc la petite-fille d'Henri IV, la nièce de Louis XIII et la cousine germaine de Louis XIV. Stuart par son père et Bourbon par sa mère, la princesse est donc doublement de sang royal.

Au vu du contexte politique difficile de l'époque, dans une Angleterre en pleine guerre civile, la petite Henriette fuit l'Angleterre pour rejoindre d'autres réfugiés anglais en France. Elle vit avec sa mère la reine Henriette-Marie dans un appartement qui leur a été dévolu au Louvre. Les chroniqueurs relatent qu'elles y vivaient très chichement, ayant à peine de quoi se chauffer, qu'elles ne pouvaient se vêtir selon leur rang. De plus, les deux femmes étaient tenues à l'écart de la vie de cour, femme et fille d'un roi déchu et exécuté, pauvres, héritières d'une lignée royale (les Stuart) que l'on croyait déchue à jamais, Henriette et sa mère n'intéressaient personne. Malgré ces difficultés matérielles et ce climat familial déplorable, il semble qu'Henriette bénéficia d'une éducation acceptable. Enfant intelligente, elle était cultivée.

Cette situation changea lorsque, en 1660, le frère aîné d'Henriette, Charles, contre toute attente, réussit à reconquérir, sous le nom de Charles II, le trône d'Angleterre qui avait été enlevé à son père, Charles Ier, décapité sur ordre de Cromwell en 1649. Henriette était très liée avec ce frère aîné. Elle qui avait été oubliée, négligée, tenue à l'écart jusqu'alors par la monarchie française, devient, à 16 ans, la sœur d'un roi en exercice, donc une personne digne d'intérêt. Ce n'est qu'à partir de ce moment-là que la régente, Anne d'Autriche commença à s'occuper de sa nièce.

Le 31 mars 1661, à l'âge de dix-sept ans, elle épousa son cousin Philippe Ier, duc d'Orléans (Monsieur), frère de Louis XIV une pratique courante dans les cours royales de l'époque. Le mariage d'Henriette et de Monsieur fut décidé par Louis XIV et sa mère Anne d'Autriche, l'année même où Mazarin mourut et où Louis XIV prenait réellement le pouvoir en main.

Ce mariage était important : il fallait en effet marier Monsieur, dont les penchants homosexuels très déclarés créaient quelques désordres à la cour de France. Mais il fallait lui trouver une épouse d'un rang élevé, impérativement de sang royal. Par ailleurs, ce mariage avait un intérêt diplomatique : il renforçait les liens entre la France et l'Angleterre, entre la maison des Bourbon et celle des Stuart récemment remontée sur son trône. À partir de son mariage, Henriette porta le titre de « Madame », qui était dévolu à l'épouse de « Monsieur ». Le couple eut plusieurs enfants.

Leur ménage ne fut pas harmonieux. Monsieur accomplissait son devoir conjugal, mais jalousait l'influence de son épouse auprès du roi. Henriette était en effet très proche de son beau-frère Louis XIV, qui appréciait sa beauté, sa culture et son goût du luxe. En fait, Louis XIV avait été séduit par sa radieuse belle-sœur. La Cour soupçonna un temps Madame et le roi d'être amants. Des suppositions sur une éventuelle liaison amoureuse existent toujours mais rien n'a jamais été clairement prouvé. Il est certain qu'Henriette fut la reine incontestée de nombreuses fêtes que Louis XIV donnait. Elle souffrait toutefois de l'hostilité de son mari, d'une partie des favoris (amants) de celui-ci et surtout de la haine du chevalier de Lorraine.

En 1670, au grand dam de son entourage jaloux, Henriette fut chargée par le roi d'une mission diplomatique. Elle se rendit en grand apparat en Angleterre visiter son frère Charles II qui l'aimait tendrement et contribua à la signature du traité de Douvres, qui scellait le rapprochement entre l'Angleterre et la France.

Deux semaines après son retour de Londres, Madame fut saisie de violentes douleurs au côté après avoir bu un verre de chicorée. Son agonie dura plusieurs heures. Elle mourut à 26 ans, le 30 juin 1670, au château de Saint-Cloud, peut-être d'une péritonite biliaire. De nombreux historiens ont même avancé la thèse d'un empoisonnement qui aurait été commandité par le chevalier de Lorraine, amant de Monsieur, intrigant notoire et personnage sans scrupules, dont Henriette avait obtenu du roi l'exil en Italie. Seule l'Histoire le sait....

Que pensez-vous de cette princesse jouée par la douce Noemie Schimdt ?



avatar
Florence-Admin
Admin
Admin

Messages : 140
Date d'inscription : 25/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Impossible Henriette

Message par Kyrnea le Lun 9 Oct 2017 - 18:31

Ah làlà, je vais m'attirer les foudres des fans! ne me tirez pas dessus ; mais je n'aime pas Henriette. J'assume, je ne me fais pas à cette nana!

Je ne lui vois que des côtés négatifs : sotte, soumise, scélarate, coupable, dpucereuse, mielleuse , je m'arr^te là.

Je ne comprendrai jamais sa relation avec les deux frères, même si on me soutient que Philippe ne lui accorde guère d'attention. Est-ce une raison poyur coucher avec son frère? Elle est intouchable et elle le sait..En fait, je crois qu'elle n'a rien compris au caractère des deux hommes et je ne crois pas à son amour pour Louis.

Le seul moment où j'ai failli l'apprécier, c'est pour la négociation avec son frère d'Angleterre.

Je ne parle pas du moment de sa mort, très mélo, forcément. Mais j'avoue qu'il y avait de très jolies fleurs...
avatar
Kyrnea
Marquis
Marquis

Messages : 84
Date d'inscription : 05/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette d'Angleterre

Message par Secily le Lun 9 Oct 2017 - 20:00

Je suis partagée sur Henriette, elle ne m'a pas tellement marquée.

J'ai commencé à l'apprécier un peu plus quand elle a accepté la mission diplomatique auprès de son frère.

J'arrive pas à comprendre qu'elle s'accroche autant à Louis, alors qu'avec l'arrivée de Montespan, elle sait que ce ne sera plus la même chose entre eux, puis Philippe était là pour elle et elle ne lui a pas prêté plus d'attention que ça.
avatar
Secily
Relais Musée
Relais Musée

Messages : 89
Date d'inscription : 28/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henriette d'Angleterre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum